Thèmes de travail -

Séance de préparation physique intégrée

Depuis la professionnalisation du rugby, la préparation physique est devenue un secteur de travail important. L’arrivée de spécialistes de la préparation physique au sein des staffs techniques a aidé le rugbyman à évoluer physiquement, niveau amateur compris. Néanmoins, il est primordial que l’entraîneur participe à la réalisation et valide le plan de préparation physique en fonction de ses objectifs sportifs.

L’entraîneur doit être capable, en fonction de ce qu’il observe, de réajuster en permanence le contenu ou la durée des séances afin de ne pas surcharger les athlètes. Ceci est d’autant plus vrai chez les amateurs où après les journées de travail, il est parfois difficile pour les joueurs de suivre le rythme sur des séances de 2 heures.

 Règles de base à suivre

Le rugby est un sport dit, intermittent, c’est à dire que le rugbyman utilise toute les filières énergétiques :

  • aérobie (endurance)
  • anaérobie lactique (résistance)
  • anaérobie alactique (vitesse max – sprint)

Le travail physique se réalise sous forme de cycle, Endurance-résistance-vitesse, ordre de travail que l’on doit conserver. L’important est de savoir qu’il est impossible de faire de la vitesse après un travail de résistance dans la même séance car ce travail dit lactique nécessite au moins 24 à 48 h de repos. Ne pas respecter cette règle engendre les blessures musculaires.

La séance présentée est une séance de base, notamment dans les clubs amateurs, où la quantité d’entraînements hebdomadaires est réduite à 2 voire 3 séances. Il est donc souvent difficile pour ces équipes de réaliser une séance uniquement physique par semaine alors qu’il faut travailler la conquête, la technique et la stratégie.

Pour ces raisons, il est important que les joueurs puissent travailler le physique en même temps que la technique et la communication.

Cette séance aura pour objectif la résistance courte (lactique). Ce travail se réalise après une phase de 4 semaines d’endurance (aérobie).

 

Le rôle de l’entraîneur, sur ces exercices de physique avec ballon, est de stimuler les joueurs à donner le maximum tout en faisant respecter quelques consignes simples quand arrive la phase de fatigue critique où la réalisation technique devient très difficile.

Ex : sur la fatigue, réaliser des gestes simples, le soutien se rapproche du porteur afin de diminuer la longueur des passes, maintenir la communication etc…



Proposition de séance

Présentation générale
Objectif

Préparation physique

Individuelle - Collectif

PériodeDébut de saison et/ou reprise hivernale
Niveau1 à 3
Durée1h30 à moduler en fonction du nombre d’entraînement hebdomadaire

20 minutes d’échauffement sous forme de passe au contact


30 minutes de travail par ligne


40 minutes de travail physique sous forme de jeu à 7 contre 7 ou 8 contre 8


5 minutes de débriefing

​Si on constate un bon engagement de la part des joueurs sur l’exercice de physique avec ballon, alors il y a un intérêt à faire ce type de séance. Sinon il faudra revenir à un travail avec des courses chronométrées sur des distances déterminées (moins ludique et surtout moins rugby)